2

Retour partiel des mouvements de population avec le déconfinement

D’après ses estimations construites à partir de comptages issus de la téléphonie mobile, l’Insee estime que 1,4 million de résidents de France métropolitaine ont rejoint leur département de résidence à la mise en place du confinement le 17 mars 2020 (solde des arrivées et des départs).

Lors de la première phase de déconfinement pendant laquelle les déplacements étaient limités à 100 kilomètres (entre le 11 mai et le 2 juin), la répartition de la population sur le territoire est restée proche de celle observée pendant le confinement. Toutefois, le déconfinement s’est traduit par un retour partiel de population en dehors de son lieu de résidence. Ainsi, par rapport à la période avant confinement, le surcroît de résidents de France métropolitaine dans leur département de résidence n’est plus que de 646 000 personnes, contre 1,4 million de personnes pendant le confinement. À Paris, la mise en place du confinement avait engendré de nombreux départs qui concernaient autant le retour de « non-Parisiens » vers leur lieu de résidence que le départ de Parisiens quittant la capitale. Avec le déconfinement, la population revient partiellement à Paris, en particulier en semaine et il s’agit essentiellement de non-Parisiens. Plus généralement, les mouvements hebdomadaires entre pôles urbains en semaine et départements plus ruraux et littoraux le week-end reprennent.

Retour partiel des mouvements de population avec le déconfinement